French

Grand Oral pour les 55 start-ups

Monaco Smart & Sustainable Marina – lundi 20 septembre 2021

 

Monaco, le 2 septembre 2021 – Spécialisée dans le développement de projets de marinas durables, la société monégasque Monaco Marina Management organise le 20 septembre prochain le Monaco Smart & Sustainable Marina rendezvous, avec pour objectif de mettre en relation tous les acteurs de l’écosystème, et présenter des solutions durables, favorisées par les nouvelles technologies : l’innovation se mettant au service de l’environnement.

 

 

Après le lancement d’un E-catalogue les référençant, 55 start-ups internationales se soumettent désormais aux présentations de leurs innovations à l’occasion d’un Grand Oral mené par un jury composé de 31 industriels, investisseurs et représentants de sociétés qui s’illustrent dans leur domaine. Un Consensus Meeting, le 16 septembre, permettra de définir les 15 sociétés les plus prometteuses pour le déploiement de marinas vertueuses et intelligentes. Ces sociétés seront mises à l’honneur et 3 lauréats seront récompensés, le 20 septembre, date à laquelle se tiendra le premier Monaco Smart & Sustainable Marina, une journée de tables rondes et de rencontres organisée par la société monégasque Monaco Marina Management.

Une initiative au format inédit qui bénéficie du soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco et de Extended Monaco, le programme de transformation numérique du Gouvernement Princier de la Principauté, aux côtés de Credit Suisse, qui s’impose comme la banque du Yachting, Bombardier, SBM Offshore, Teledyne, Xerjoff, NGE Connect et du Yacht Club de Monaco qui accueille ce premier rendez-vous.

 

Grand Oral : start-ups et industriels entament les échanges

C’est la rentrée pour les 55 start-ups sélectionnées, sur la centaine qui avait déposé sa candidature, à travers le réseau international de Blumorpho, dans le E-Catalogue de la Monaco Smart & Sustainable Marina. Certaines d’entre elles bénéficient du soutien de la Commission Européenne dans le cadre de Smart Anything Everywhere.

« Les marinas sont des concentrés de micro-villes, aux services variés et aux contraintes multiples, qu’elles soient énergétiques, environnementales, de gestion des espaces et des ressources. Ces caractéristiques font des marinas des écosystèmes porteurs d’innovation ouvrant la voie vers un développement urbain respectueux de l’environnement, en adéquation et en harmonie avec la mer. Les solutions innovantes proposées par les start-ups contribueront à réduire l’empreinte carbone des marinas, dès leur construction puis dans leur fonctionnement au quotidien. Mettre l’innovation et la digitalisation au service du développement de marinas éco-responsables, telle est l’ambition de cette initiative du Monaco Smart & Sustainable Marina », explique Géraldine A. Gustin, CEO de Blumorpho, société spécialisée dans l’innovation.

 

 

Répertoriées en fonction de leur cœur de métier (biodiversité, optimisation de l’énergie, gestion de l’eau, traitement des déchets, équipement, sécurité, santé et mobilité), ces sociétés présentent depuis le début de cette semaine, à tour de rôle, leurs solutions auprès du Grand Jury. Toutes ont été en mesure de sélectionner, trois membres du jury devant lesquels elles réalisent une soutenance orale individuelle, l’occasion de défendre leurs innovations qu’elles estiment le mieux adaptées aux enjeux que représente le développement de marinas vertueuses. Au total ce sont près de 160 rencontres en distanciel qui sont ainsi organisées par les équipes de Blumorpho.

« C’est formidable pour nous de pouvoir échanger avec des décideurs de haut niveau. Cette opportunité est unique car nous sommes mis directement en relation avec eux » explique Elsa Nico, CEO de Falco, qui a été la première à se lancer dans les sessions du Grand Oral avec sa solution de capteurs sans fil de surveillance en temps réel de l’occupation des mouillages. Toutes les sociétés en lice comptent bien révolutionner le paysage et l’écosystème des marinas en témoignent le robot destiné au nettoyage des ports (GeneSeas), la création d’une plateforme de réservation en temps réel de places de marinas (Seasy), des pontons mobiles automoteurs pour augmenter le nombre de places dans les ports existants (Moore More), un système de réduction de l’impact sur l’environnement et les fonds marins via des installations flottantes (Seafloatech). Des initiatives qui concernent aussi bien le secteur de l’équipement, de l’optimisation de l’énergie avec des solutions énergétiques à base d’hydrogène (EODev), de la sécurité avec une plateforme de cryptage autonome (Cyrias), de la santé avec l’assistance médicale multilingues (HospitHome), du traitement des déchets avec un dispositif de capture des déchets avant leur arrivée dans l’eau (Green City Organisation), de la gestion de l’eau avec un système de filtration de l’eau à base de composants végétaux (Biostart), de la mobilité avec une technologie permettant de réaliser un décryptage à 360° de la zone de navigation pour éviter les collisions (LuxC) ou encore de la biodiversité avec la création de composites capables de se régénérer et ainsi minimiser l’impact sur l’environnement (CompPair).

Les présentations se poursuivent jusqu’au 10 septembre et seront menées notamment par Credit Suisse, Bombardier, SBM Offshore, Veolia, Bouygues Construction, Colas, Bosch, Suez, Holcim, PureTerra Ventures, BtoV, Circularity Capital, SNGLR, SMEG, la Fondation Prince Albert II de Monaco, le Yacht Club de Monaco ou encore NGE Connect qui a été le premier membre du jury à débuter ce Grand Oral.

« La qualité des présentations et des solutions proposées sont à la hauteur des attentes », commente Séverine Baudic, membre du jury et Managing Director, New Energies & Services de SBM Offshore, spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de systèmes et d’équipements d’énergies marines.

 

En lice pour les Monaco Smart & Sustainable Marina Awards

Le 16 septembre, l’ensemble du Jury se prononcera à l’occasion d’un Consensus Meeting à l’issue duquel 15 start-ups seront présélectionnées. Parmi celles-ci, trois retiendront toute l’attention pour finalement recevoir les Monaco Smart & Sustainable Marina Awards le lundi 20 septembre. Les vainqueurs auront le privilège de présenter leur projet lors de la Monaco Ocean Week en mars 2022, organisée par la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Impact positif : business model du développement durable

Avec la Monaco Smart & Sustainable Marina, le concept de développement durable dans la création de marinas « nouvelle génération » prend tout son sens.
« La digitalisation et l’innovation sont les clés pour envisager et concevoir les smart marinas. Au-delà de leur mission de lieux de vie, ces espaces s’imposent comme partie intégrante des Smart Cities et représentent un lien essentiel permettant de connecter toutes les infrastructures et les services proposés aux armateurs. C’est une démarche globale qui doit être anticipée dès la conception initiale, avec une prise de conscience de tous les acteurs du secteur », explique José Marco Casellini, CEO de Monaco Marina Management et organisateur de l’événement.

Armateurs, start-ups et grandes entreprises industrielles, investisseurs et développeurs de marinas…, c’est précisément tout cet écosystème des marinas que cette première édition du Monaco Smart & Sustainable Marina rendezvous réunira le lundi 20 septembre pour une journée de tables rondes et d’échange pour aborder les enjeux de ces marinas vertueuses.