French

15 start-ups encore en lice

Monaco Smart & Sustainable Marina Rendez-Vous | Lundi 20 septembre 2021

 

Monaco, le 17 septembre 2021 – Une nouvelle phase de sélection vient de s’achever dans le processus qui mène au Monaco Smart & Sustainable Marina rendez-vous organisé lundi 20 septembre par la société monégasque M3 (Monaco Marina Management). Point d’orgue de cette journée de tables rondes et de rencontre : la remise des Monaco Smart & Sustainable Marina Awards à 17h00.

D’une centaine de candidatures déposées, seules 55 sociétés de 30 pays ont été retenues pour apparaître au sein d’un E-Catalogue dévoilé au mois d’août, présentant des projets qui regorgent d’innovations inspirantes.

Depuis, toutes se sont soumises au test du Grand Oral mené par un jury d’experts composé de 32 industriels, investisseurs et représentants de sociétés qui font référence dans leur domaine. L’objectif de ces échanges étant de mettre en avant les solutions et innovations pour élaborer des marinas vertueuses et intelligentes en adéquation avec les problématiques environnementales et les enjeux actuels.

Menées par Credit Suisse, Bombardier, SBM Offshore, Veolia, Bouygues Construction, Colas, Bosch, Suez, Holcim, PureTerra Ventures, BtoV, Circularity Capital, SNGLR, SMEG, la Fondation Prince Albert II de Monaco, le Yacht Club de Monaco ou encore NGE Connect, 160 rencontres en distanciel avaient été organisées, ces trois dernières semaines, par les experts de Blumorpho.

A noter que cette initiative bénéficie du soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco et de Extended Monaco, le programme de transformation numérique du Gouvernement Princier de la Principauté, aux côtés de Credit Suisse, qui s’impose comme la banque du Yachting, Bombardier, SBM Offshore, Teledyne, Xerjoff, NGE Connect et du Yacht Club de Monaco qui accueille par ailleurs ce premier rendez-vous.

Consensus Meeting : un Jury international très impliqué

Ce jeudi 16 septembre, les conclusions des délibérations organisées à l’occasion d’un Consensus Meeting, ont permis de retenir 15 start-ups. Il aura fallu près de deux heures de débats aux membres du jury pour trancher tant la qualité des projets présentés par les 55 start-ups ont marqué les esprits par leur pertinence. Chaque membre du jury était invité à défendre devant ses pairs sa propre vision du classement. Equipement, santé, optimisation de l’énergie, traitement des déchets, biodiversité et sécurité sont les catégories dans lesquelles les quinze start-ups sélectionnées se sont démarquées.
« Ce consensus meeting a été à l’image de la forte implication des sociétés industrielles et investisseurs qui ont accepté notre invitation à rejoindre le jury de cette édition. Des échanges de haut niveau ont permis de converger sur l’analyse de la différentiation et des propositions de valeur des candidats pour aboutir à une sélection de 15 sociétés », précise Géraldine A. Gustin, CEO de Blumorpho, société spécialisée dans l’innovation, « le choix fut difficile ».
« Nous aimerions certainement tous vivre dans une Marina. Je pense même qu’il s’agira probablement de la prochaine grande destination en termes d’espaces de vie, mais aussi pour les affaires, l’industrie, la logistique et le tourisme de demain » explique Julien Bourcerie, Head of open-innovation & Corporate Venture chez Bouygues Construction. « Pour autant les marinas devront pouvoir apporter des solutions aux défis sociétaux que sont la lutte contre la pollution, les effets sur le changement climatique, la préservation de la biodiversité, l’augmentation de la population globale, la montée des eaux. Tous ces enjeux sont un terreau d’innovations formidable pour les start-ups qui souhaitent créer de l’impact ».

Conciliant performance économique et environnementale, certaines sociétés qui apparaissent dans la short-list incarnent un potentiel particulièrement fort en créant une nouvelle dynamique, à l’image de cette mini station d’épuration autonome qui traite l’eau de manière 100% biologique, capable d’être déployée partout où les solutions traditionnelles ne peuvent être mises en œuvre (AquaTech Innovation), de ce système d’impression 3D capable de produire automatiquement des structures en béton armé avec des matériaux recyclés (Hyperion Robotics), sans oublier ce dispositif inspiré de l’humain permettant de numériser les sens afin de révéler les conditions environnementales ambiantes (Rubix) ou encore la décarbonation de la fourniture d’électricité avec des solutions à base d’hydrogène (EODev).

 

Liste des 15 start-ups sélectionnées : AquaTech Innovation, Biostart, CompPair Technologies, Dracula Technologies, EODEV, Falco, FGWRS, Greencity Organisation, H2X-Ecosystems, HOPU, Hyperion Robotics, Nauticspot, Rubix S&I, Seafloatech, Terroiko.
4 sont répertoriées dans la catégorie Equipement, 3 dans la catégorie Optimisation de l’Energie, 3 en Biodiversité, 2 dans le Traitement des déchets, 1 dans la catégorie Santé, 1 dans la catégorie Sécurité et 1 dans la catégorie Optimisation de l’eau.
« Cela a été une très bonne expérience durant laquelle d’excellentes solutions nous ont été présentées. Les échanges avec les autres start-ups ont aussi été très productifs. Le niveau des start-ups présentes est le fruit d’une bonne sélection en amont. Je suis vraiment ravi d’avoir pu être membre de ce jury » note Miguel Angel SANZ, Director of Strategic Development chez SUEZ International.

De la parole à l’action

L’innovation est la clé dans la lutte pour la préservation de l’environnement et l’intégralité des participants au Monaco Smart & Sustainable Marina, rendez-vous catalyseur de solutions, se mobilise afin de promouvoir le développement durable dans le domaine du yachting en englobant l’ensemble de l’écosystème qui s’y rattache : armateurs, chantiers, développeurs de marinas, industriels et investisseurs.

Tout au long de la journée de lundi 20 septembre, une trentaine d’intervenants prendront la parole à l’occasion de six tables rondes, dont l’objectif est d’échanger sur leur vision de la marina du futur, les solutions mises en œuvre pour préserver les ressources, leur contribution aux objectifs de neutralité carbone et à la construction d’infrastructures durables pour des éco-systèmes. 

Dès 17h00, José Marco Casellini, CEO de Monaco Marina Management, entouré des partenaires et institutionnels procéderont à la remise des Monaco Smart & Sustainable Marina Awards qui récompenseront les trois meilleures sociétés. Plus qu’un prix, cela leur donnera une véritable visibilité lors de la prochaine Monaco Ocean Week durant laquelle ces trois lauréats pourront présenter leur projet.

 

 

Contact : Monaco Marina Management – E-mail : smartyachting@monacomarinamanagement.org – www.sustainablesmartmarina.com